Compara_mea_250x250

FORTUNEO

Créé en 2000, le groupe Fortuneo a, dans un premier temps, centré son activité sur le courtage en ligne, ce n’est que récemment qu’il s’est lancé dans les services bancaires. Dans le milieu de la bourse, il est plus particulièrement connu pour ses tarifs agressifs et a, à ce titre, été reconnu comme l’un des acteurs les moins chers du marché par plusieurs journaux, dont Le Monde, ou par des magazines comme Capital, Le Revenu ou encore La Tribune. Cette politique lui a permis, ces dernières années, de se placer régulièrement dans le trio de tête du classement des courtiers en ligne français.
Concernant les frais liés à la gestion du portefeuille, Fortuneo applique une politique de tarification simple puisque les coûts restent les mêmes quelle que soit la formule choisie, les droits de garde sont offerts, de même que les frais d’ouverture, de tenue et de clôture de compte, ainsi qu’un grand nombre d’options ; en effet, l’accès aux cours actualisés en direct pour les bourses européennes est également gratuit, il en est de même pour le marché américain, si au moins une transaction est passée dans le mois, ainsi que pour les dix premières alertes SMS du mois, les suivantes étant facturées 1,79 € par lot de dix. De la même façon, l’ouverture d’un compte titres n’exige, dans tous les cas, qu’un dépôt minimum de 1 000 €.
L’ensemble des offres permettent, pour l’investisseur, de profiter de la gratuité de l’abonnement sous certaines conditions liées soit au nombre de transactions effectuées, soit au montant de l’encours disponible sur le compte titres. Chez Fortuneo, les tarifs se divisent en deux catégories, l’une destinée aux investisseurs amateurs, ce sont les offres classiques, et l’autre à ceux dont l’activité est plus développée et nécessite un volume important de transactions, autrement appelées les offres trader. Parmi chacune de ces deux catégories, il existe trois packs distincts, présentant des frais de courtage différents.
Le premier porte le nom de 0 Courtage, il permet d’être dispensé de tout frais de courtage pour les deux premières transactions effectuées dans le mois, si celles-ci ont une valeur inférieure à 10 000 €, les opérations suivantes étant alors facturées 20 €, si leur montant est inférieur à 10 000 ou 0,20 % en cas de dépassement de ce seuil. Le deuxième tarif, Petits Ordres, qui propose des commissions de courtage de 2,45 € pour des placements inférieurs à 750 €, de 4,90 € si leur valeur est comprise entre 750 et 1 500 €, et enfin de 0,45 % pour les ordres de plus de 1 500 €. Le dernier pack, Eco, pour les épargnants peu actifs, présente des frais de courtage de 15,50 € pour les mouvements dont la valeur est inférieure à 8 640 € et de 0,18 % si leur montant est supérieur à ce seuil.
Les offres proposées aux investisseurs plus actifs sont, elles aussi, réparties en trois formules, la première de celles-ci, Trader Actif, affiche des frais de courtage de 9,50 € pour les ordres de moins de 10 000 €, et de 0,12 % pour des placements dépassant ce seuil. La deuxième offre, Trader 100 ordres, intéressante pour les personnes désirant passer plus de 100 ordres par mois, présente des frais de courtage de 6,50 € pour les investissements dont la valeur ne dépasse pas 100 000 €, au-delà les commissions de courtage sont portés à 0,10 % du montant de la transaction réalisée. Enfin, la dernière formule s’adresse aux épargnants particulièrement actifs, réalisant plus de 400 opérations par mois, et leur permet de bénéficier de frais de courtage de 5,00 € pour tout ordre d’un montant maximum de 100 000 €, au-delà le prix de revient est de 0,10 %.
Concernant les investissements réalisés sur des places financières autres que Paris, Bruxelles et Amsterdam, les transactions reviennent à 0,24 %, avec un minimum de 16,74 €, quelle que soit l’offre, à l’exception du pack Trader Actif, pour lequel ils sont fixés à 9,50 € pour un investissement de moins de 10 000 € et à 0,12 % pour un montant supérieur ; pour les autres marchés, ces même frais s’élèvent à 0,36 % du montant de l’ordre, avec un minimum de 35,88 €.
Chacune de ces formules permettent d’utiliser le SRD, moyennant un forfait de 0,18 % du montant de la transaction, dans le cadre des offres 0 Courtage et Eco, ou un prélèvement de 0,0233 % du solde journalier de la position pour les autres formules ; une prorogation est aussi possible, son montant varie de 0,60 % de la valeur de la transaction, pour les offres 0 Courtage et Eco, à 0 €, dans le cadre des offres s’adressant aux investisseurs plus actifs.
Si les tarifs affichés par Fortuneo sont tout à fait intéressants, il convient de bien les étudier ; en effet, l’épargnant débutant peut se trouver tenté de souscrire une offre 0 Courtage mais, passés trois mois, celle-ci risque de s’avérer être beaucoup moins avantageuse, dans la mesure où, faute d’un encours minimum de 50 000 €, un abonnement de 120 € est prélevé trimestriellement. Lors du choix du tarif, il convient donc de bien prévoir les besoins liés à l’investissement envisagé et de ne pas oublier les frais annexes si certaines conditions ne sont pas remplies.

Compara_mea_250x250
Les courtiers sur internet


les derniers articles
Archives


interwiews des acteurs

TAG du courtage